Informations pour la fin de saison

Bonjour à tous !

Nous n'avons malheureusement pas récupéré internet au refuge, d'où le peu de nouvelles sur notre site... nous en sommes vraiment désolés ! Nous espérons que vous avez tous passé un bon (long) week-end de Pâques.

Bonne nouvelle pour ceux qui auraient abusé du chocolat ces derniers jours : nous fermerons le refuge un peu plus tard que ce qui était prévu, le dimanche 10 avril au soir (et non le 31 mars). D'ici là, nous serons encore ouverts tous les jours sauf le mercredi 30 mars (fermeture demain mardi soir jusqu'à jeudi midi) et le lundi 4 avril (fermeture du dimanche 3 au soir jusqu'au mardi 5 midi). En cas de doute, n'hésitez pas à nous appeler avant de monter !

Il y a toujours suffisamment de neige en altitude pour randonner jusqu'à la pointe des Charmoz ainsi qu'au col de la Terrasse, bien que celle-ci soit d'assez mauvaise qualité....

Le chemin d'été et la piste forestière sont toujours très bien tracés et sont très durs en début de journée.

Il faut désormais porter un peu les skis/raquettes au départ du Couteray, entre 5 et 10 minutes, rien de bien méchant donc !

Nous vous rappelons de vous garer au parking du Couteray ou bien au parking du Buet et de ne pas monter jusqu'au Chanté, au bout de la route. Merci pour les riverains !

A bientôt pour ceux qui profiteront de ces 2 dernières semaines pour venir nous rendre visite !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Olivier (vendredi, 04 août 2017 19:58)

    Ce n’est évidemment pas un hôtel quatre étoiles. Mais se coucher et se lever au mileu des étoiles et des neiges, c’est cinq étoiles au moins. Car c’est avant tout un refuge, dans l’esprit des refuges, avec tout ce que ça comporte de simple et de chaleureux. L’accueil est parfait. Les clients sont répartis au mieux dans plusieurs dortoirs afin que chaque groupe ou individu puisse avoir ses aises et ne pas dormir sur le voisin. Le soûper est copieux, très copieux avec tout le raffinement que permet la cuisine familiale : soupe aux lentilles corail et au curry, poulet mariné aux oignons avec sa ratatouille, quatre quarts aux fruits rouges. Le petit déjeuner n’est pas continental mais offre thés, cafés, pains beurre et confitures. Tout est frais. Les jeux sont nombreux pour partager des veillées ou des apéros avec des inconnus que vous apprendrez à connaître. Tout est très propre : les sacs à viande sont à louer pour deux euros, et on peut manger par terre. Seules, les toilettes laissent échapper (mais juste à l l’intérieur du local) une odeur un peu nauséabonde. (On est en montagne, qand même). Mais on s’y fait très bien. Le jeune chiot samoyède fait la joie de tous, et il est adorable à condition de ne pas trop l’emmerder quand même : une centaine de visiteurs et de caresses par jour, ça use… Mais tout ici se fait dans le calme, la bonne humeur et surtout l’envie évidente de faire plaisir. Bravo et continuez ! On reviendra.